Meria
Create an account Log in
|
Meria

Qu’est-ce que la Proof of Stake ou Preuve d’Enjeu sur la Blockchain ?

Illustration Qu’est-ce que la Proof of Stake ou Preuve d’Enjeu sur la Blockchain ?

Qu’est-ce que le Proof of Stake ou Preuve d’Enjeu sur la Blockchain ?


La Proof of Stake (PoS) ou Preuve d’Enjeu est un mécanisme de consensus utilisé pour vérifier et valider les transactions sur une blockchain et ainsi de sécuriser le réseau. Ce processus fonctionne grâce à des centaines de milliers de validateurs distribués sur un réseau décentralisé à travers le monde. Découvrez plus en détails comment fonctionne la preuve d’enjeu sur la blockchain et comment y participer.

Sommaire
1. Qu’est-ce que la Proof of Stake ou Preuve d’Enjeu sur la blockchain ?
2. Comment fonctionne une blockchain à preuve d’enjeu ?
3. Quels sont les avantages de la preuve d’enjeu ?
4. Quels sont les inconvénients de la preuve d'enjeu ?
5. Le staking : générer des rendements tout en sécurisant les blockchains à preuve d’enjeu
Meria : validateur sur la blockchain depuis 2017

1. Qu’est-ce que la Proof of Stake ou Preuve d’Enjeu sur la blockchain ?



La Preuve d’Enjeu (Proof of Stake - PoS) est un système de consensus sur la blockchain utilisé pour vérifier et valider les transactions ensuite inscrites dans les blocs. Le mécanisme de preuve d’enjeu sur la blockchain fonctionne en permanence grâce au réseau de validateurs. Les validateurs sont également appelés des “noeuds”, rôle obtenu après avoir immobilisé des cryptomonnaies en guise de collatéral qui est alors “mis en jeu”.

En effet, la preuve d’enjeu consiste à déposer ses crypto-actifs en guise de garantie pour participer à la sécurisation du réseau. On peut comparer la preuve d’enjeu à une caution qui est rendue au terme d’un contrat en cas de bonne conduite ou saisie en cas de mauvais comportement. Concrètement, un validateur qui valide des transactions honnêtes est rémunéré par les frais de transaction payés par les utilisateurs de la blockchain, tandis qu’un validateur corrompu est pénalisé par le slashing qui lui retire une partie de ses tokens.

Contrairement à la preuve de travail (Proof of Work - PoW), la preuve d’enjeu ne nécessite pas d’investir dans du matériel comme des rigs de minage ni dans des ressources pour obtenir de la puissance de calcul.

La blockchain en preuve d’enjeu la plus connue est Ethereum qui a d’abord fonctionné grâce à la preuve de travail, jusqu’à la mise à jour The Merge en septembre 2022. Le passage de la preuve de travail à la preuve d’enjeu à permis à la blockchain Ethereum de réduire sa consommation d’énergie de pas moins de 99,95 %.

2. Comment fonctionne une blockchain à preuve d’enjeu ?


Le déroulement d’une transaction sur une blockchain à preuve d’enjeu


Voici comment se déroule une transaction sur une blockchain à preuve d’enjeu :

1. Un utilisateur envoie une transaction sur la blockchain ;
2. Cette transaction est envoyée sur le réseau, d’abord dans le mempool où sont les transactions en attente ;
3. Le validateur sélectionné pour vérifier la transaction s’exécute et ajoute cette transaction à un bloc ;
4. Ce même validateur envoie le bloc pour vérification aux autres validateurs ;
5. Si le bloc est confirmé par les autres validateurs, ces derniers aboutissent au consensus et le bloc qui contient plusieurs transactions est ajouté à la blockchain ;
6. Le premier validateur reçoit les frais des transactions comme récompense.

La vérification par les autres validateurs du réseau permet d’arriver au consensus, c’est-à-dire à l’accord entre tous les parties. Ce système de consensus sur la blockchain garantit la décentralisation du réseau qui dépend de milliers de validateurs et non d’un acteur centralisé qui concentrerait les pouvoirs de décision.

La sélection d’un validateur sur une blockchain à preuve d’enjeu


Les validateurs sur une blockchain à preuve d’enjeu sont sélectionnés pour vérifier les transactions selon 3 critères :
- Le hasard, afin que les validateurs ne soient pas toujours les mêmes et ainsi augmenter la décentralisation ;
- La quantité de tokens immobilisés par validateur ;
- La période durant laquelle le validateur a immobilisé ses cryptomonnaies en staking, également appelée preuve de conservation.

Les validateurs d’une blockchain à preuve d’enjeu sont également appelés “forgeurs”, ces derniers étant chargés de créer les blocs dans lesquels sont inscrites les transactions.

La rémunération des validateurs sur la blockchain



Le principal mécanisme d’incentive utilisé pour encourager les validateurs à participer au réseau est la rémunération en tokens. Les validateurs reçoivent les frais de transaction ou “frais de gas” payés par les utilisateurs pour utiliser la blockchain. Seuls les validateurs honnêtes sont rémunérés, tandis que les validateurs corrompus qui tentent de valider une transaction invalide sont pénalisés par le slashing qui consiste à retirer ses cryptomonnaies à un validateur qui essaye de faire passer des transactions frauduleuses sur la blockchain.

Un validateur qui accepte une transaction invalide sur une blockchain finit par être repéré par les autres membres du réseau qui se fient à la chaîne la plus longue. En effet, la chaîne avec le plus de blocs est considérée comme valide, tandis qu’une chaîne plus courte issue d’un fork ou embranchement indique qu’un validateur a validé des transactions différentes et a potentiellement essayé de réorganiser la blockchain.

3. Quels sont les avantages de la preuve d’enjeu ?


Peu de matériel et d'énergie nécessaires


Plus rapide que les blockchains en proof of work. Meilleures performances tout en nécessitant bien moins d’énergie. La blockchain Ethereum en est la preuve. En passant d’un mécanisme de consensus en preuve de travail à un mécanisme en preuve d’enjeu lors de la mise à jour The Merge, la blockchain Ethereum a réduit sa consommation d’énergie de 99,95 %.

Accessible à tous via la Delegated Proof of Stake


Grâce à la délégation de cryptomonnaies, chaque détenteur de crypto-actifs peut déposer une quantité de cryptomonnaies sur un validateur blockchain afin de participer au réseau avec le capital de son choix et ainsi participer à la sécurisation de la blockchain tout en générant des intérêts.

🟠 Découvrez notre guide pour déléguer vos cryptomonnaies sur la blockchain

4. Quels sont les inconvénients de la preuve d'enjeu ?



Le risque d’attaque 51 %


Le risque de manipulation du consensus est le risque d’attaque 51 %, aussi appelé attaque sybil. Ce risque est plus présent sur les petites blockchains dont la cryptomonnaie est facilement accessible, que sur une blockchain Ethereum. De manière générale, plus il y a de validateurs participant au réseau, plus une blockchain est sécurisée. Aussi, le risque d’attaque 51 % s’applique également aux blockchains en preuve de travail, toutefois l’investissement en matériel est considéré comme un frein supplémentaire pour dissuader de potentiels attaquants.

La concentration des cryptomonnaies sur quelques protocoles


La delegated proof of stake fait débat au sein des communautés crypto lorsqu’elle est effectuée sur des protocoles comme Lido ou RocketPool qui concentrent un pourcentage important des crypto déléguées et créent donc un point de centralisation.
Ainsi, il est préférable de déléguer ses tokens sur des validateurs de plus petite envergure.

C’est le cas des validateurs Meria actifs en permanence sur les blockchains Ethereum, Cosmos, MultiversX et Near afin de générer des rendements passifs sur vos cryptomonnaies.

🟠 Découvrez la présentation détaillée de l’interface de délégation on-chain pour staker vos cryptomonnaies

5. Le staking : générer des rendements tout en sécurisant les blockchains à preuve d’enjeu


Le staking est le mécanisme qui consiste à immobiliser ses cryptomonnaies pour sécuriser une blockchain à preuve d’enjeu en l’échange de rendements. Tout utilisateur et investisseur en cryptomonnaies qui le souhaite peut mettre ses cryptos au travail afin d’obtenir des rendements passifs. Le staking est au cœur de la finance décentralisée (DeFi) fondée sur la volonté de redistribuer les richesses à l’ensemble des participants, contrairement aux systèmes centralisés où la valeur est conservée par une poignée d’acteurs.

Meria, validateur sur la blockchain depuis 2017


Meria est un acteur français majeur de l'écosystème blockchain. Depuis 2017, nous opérons nos propres validateurs sur la blockchain afin de participer à la décentralisation et à la sécurisation des différents réseaux tout en permettant à l’ensemble des utilisateurs, quel que soit leur niveau de familiarité avec la technologie de profiter de cette nouvelle source de revenus ouverte à tous. Deux possibilités s’offrent à vous :
- Le staking facilité via la plateforme Meria
- Le staking directement sur la blockchain, dit on-chain, via votre propre portefeuille crypto.

🟠 Pour tout comprendre sur la délégation de cryptomonnaies et générer des rendements passifs.

Avez-vous des questions concernant les blockchains en Proof of Stake et les étapes à suivre pour placer vos cryptomonnaies en staking ? Notre équipe support est disponible pour répondre à vos questions.
Crypto Academy
Invest in your future now Create an account
background
Illustation bitcoin Illustation eth egld

One platform to manage all your investments

Meria guides you in your investments in cryptoactives

background