Meria
flag FR Icon menu dropdown
European Flag EUR Icon menu dropdown
Créer un compte Se connecter
|
Meria

Qu'est-ce que Cosmos Network (ATOM) ?

Illustration Qu'est-ce que Cosmos Network (ATOM) ?

L’histoire de Cosmos



Fondé en 2014 par Ethan Buchman et Jae Kwon, le réseau Cosmos Network a été lancé en mainnet en mars 2019 : le Cosmos Hub. L’idée des développeurs est de proposer un écosystème de blockchains entièrement interopérables (compatibles) offrant une interconnexion entre les réseaux encore inégalée jusqu’à présent via leur technologie, le Cosmos IBC (Inter Blockchain Communication). Le projet Cosmos a une vision claire, créer « l’internet des blockchains » favorisant l’union des différentes blockchains actuelles plutôt que leur division. Pour accomplir cet objectif, Cosmos Network propose un ensemble d’outils comme le Cosmos SDK, permettant aux développeurs de construire facilement leur blockchain sur Cosmos, ainsi qu’un algorithme de consensus tolérant aux fautes byzantines (BFT), Tendermint.

Cosmos 1

Le fonctionnement de Cosmos



Afin de répondre au problème du manque d’intéropérabilité entre les blockchains, l’innovation de Cosmos a été d’introduire différents niveaux de gouvernance. On va ainsi retrouver ce que l’on appelle des « Hubs » d’un côté (il en existe deux actuellement : le Cosmos Hub et le Iris Hub), qui sont chargés d’assurer la gouvernance générale, et des « appchains » ou « zones » de l’autre côté qui sont des blockchains souveraines construites à l’aide des outils proposés par Cosmos et pouvant interagir entre elles.

Cosmos 2

Le Cosmos Hub est une blockchain à preuve d’enjeu (Proof of Stake) par laquelle les « zones » passent pour communiquer, s’échanger des tokens et des messages. C’est la blockchain principale de cet écosystème, elle est au centre de tous les échanges.

Les « Zones » quant à elles, sont des blockchains qui évoluent dans l’écosystème Cosmos Network et qui ont une activité spécifique d’où le terme « appchain » (fusion des termes application et blockchain). Les « Zones » sont reliées au Cosmos Hub grâce à 3 outils : le Cosmos SDK, le consensus Tendermint et l’Inter Blockchain Communication (IBC). Parmi ces « Zones » on retrouve des projets populaires comme la BNB Chain, Osmosis ou encore dYdX, tous construits à l’aide du Cosmos SDK.

Cosmos 3

Les objectifs de Cosmos Network



Le projet Cosmos a un objectif clair : développer un écosystème de blockchains entièrement intéropérables afin de créer des effets de réseau très forts. Cosmos Network se présente comme la solution parfaite pour quiconque souhaiterait développer une blockchain indépendante tout en permettant l’échange de cryptos, données et NFT avec les autres réseaux de l’écosystème Cosmos.

Cette vision de « l’internet des blockchains » est en bonne voie puisque ce sont près de 263 réseaux qui gravitent aujourd’hui au sein de l’écosystème Cosmos et communiquent via la technologie IBC. Depuis 2019, le Cosmos Network a su attirer un grand nombre de développeurs qui ont bâti une multitude d’applications très complémentaires, attirant de nombreux utilisateurs.

ATOM 2.0



ATOM est le jeton utilitaire de la blockchain Cosmos Hub. Ce token permet notamment de voter au sein de la gouvernance Cosmos, payer ses frais de transactions et participer à la sécurisation du réseau via le staking.
Longtemps décrié pour sa faible utilité au sein des protocoles Defi et sa pression vendeuse constante dûe à un fort taux d’inflation (environ 20% annuel), la demande pour le jeton ATOM a été plus faible qu’attendue sur ce dernier bullrun.

Face à ces lacunes, les développeurs du protocole explorent actuellement diverses solutions regroupées sous le nom d'ATOM 2.0.

ATOM 2.0 introduit une diversité de nouvelles innovations dont certaines répondent directement aux problématiques énoncées ci-dessus. Voyons ensemble quelles évolutions ont été suggérées.

ATOM 2.0 intègre la notion de liquid staking. Sans entrer dans les détails, le liquid staking c’est le fait d’obtenir une version tokénisée des cryptos que vous avez en staking, ce qui permet de générer des rendements supplémentaires dans des protocoles Defi en plus des récompenses provenant de la sécurisation du réseau, d’où le terme « liquid ».

Conscient du taux d’inflation élevé du jeton ATOM, la communauté Cosmos a également rédigé diverses propositions visant à réduire l’émission de jetons permettant ainsi de diminuer la pression vendeuse exercée dans les mois et années à venir.

Cosmos 4

Enfin, ATOM 2.0 présente un nouveau concept appelé l’interchain security (ICS). Le déploiement d’un ensemble de validateurs est une tâche périlleuse pour les jeunes blockchains du fait de leur marketcap relativement faible qui les expose fortement aux risques d’attaques extérieures posant des problèmes de sécurité. Face à ce problème, Cosmos propose aux validateurs du Cosmos Hub de prêter leur pouvoir de sécurisation aux appchains de l’écosystème souhaitant renforcer leur sécurité moyennant une rémunération supplémentaire. Ce système gagnant-gagnant permettra aux nouvelles appchains d’évoluer dans un environnement sécurisé tout en améliorant le rendement des personnes stakant du ATOM.

Pour diverses raisons, la proposition d'ATOM 2.0, a été rejetée par la communauté Cosmos le 14 novembre 2022. Malgré cet échec, la proposition initale d'ATOM 2.0 est actuellement en train d'être révisée par la communauté et devrait repasser par un nouveau vote de gouvernance prochainement.

Pour en savoir plus, Whitepaper Cosmos Hub 2.0
staking investment cryptocurrency
Investissez dès maintenant dans votre futur Créer un compte
background
Illustation bitcoin Illustation eth egld

Une seule plateforme pour gérer
tous vos investissements

Meria vous accompagne dans vos investissements en cryptoactifs

background